Textures et urbanisme : l’archi-texture en architecture

L’architecture urbaine moderne ou ancienne, sur laquelle nous portons souvent un œil distrait, offre de multiples facettes tant dans les lignes géométrique, symétriques… mais aussi dans une « foultitude » de matières, de textures : bois, pierre, acier, béton, verre, ardoise… C’est ce que j’appelle « Archi-texture » : la fusion des lignes et des textures, de la matière et des courbures. Cela offre un terrain de jeu exceptionnel d’un point de vue photographique.

Une cité de béton, de verre et d’acier, aussi impersonnelle soit-elle permet de s’amuser des formes, des couleurs et des textures… Une autre façon de voir son entourage, de l’appréhender et parfois de s’émouvoir de ces choses que l’on croisent tous les jours et qui semblent fondues dans la banalité.

Cette série de photos fait écho à celle des paysages urbains en faisant plus large place aux détails.

Acquérir une de ces photos

Cliquez sur une photo pour l’agrandir :

#tiragesdart

Partager