Les « Photonoïdes » : des êtres étranges venus d’une autre façon de voir

Cette série est le résultat d’un concept que j’ai créé :  la photokinégraphie qui met en scène des êtres que j’appelle les « Photonoïdes ». Ce concept de photokinégraphie consiste à appréhender le geste par une « extraction du noyau du mouvement » pour ne garder que « l’essence même du mouvement », pour s’affranchir des expressions, des émotions des visages pour ne garder que la force du geste c’est-à-dire une position précise dans le mouvement.

Sur la photokinégraphie…

Présentation en exclusivité au BEAJ KAFE du 3 juin à fin août 2017

Acquérir une de ces créations

Il est intéressant de constater à quel point notre cerveau est capable de « meubler » le vide des visages… Peut-être me reprochera t-on un jour d’avoir fait disparaître ces visages dans le seul but de ne pas avoir à verser de dividendes aux sujets ni devoir recueillir leur autorisation 😉 Bien-sûr que cela « tombe bien » mais sachez que je demande autorisation de citer à chaque modèle involontaire quand faire se peut. Pourquoi ?  Par principe !

Mais savez vous comment m’est venu l’idée de ce travail ? Sur le port du Conquet ! Cela n’est pas totalement un hasard, je me suis inspiré de ce que j’avais sous les yeux… Je vous en parlerai avec plaisir lors de notre prochaine rencontre…

 

Sur les « Photonoïdes » :

Les « Photonoïdes » sont les modèles qui m’ont servi de base de travail pour mettre en pratique la « photokinégraphie ».

Il ne me semblait pas normal de réduire mes modèles humains à une simple technique… il me fallait définir ces êtres… ces modèles impersonnalisés, anonymes mais nonobstant réels et qui devaient selon moi trouver une appellation « d’origine contrôlée mais absolument pas contrôlable », d’où le nom de « Photonoïdes »… Des êtres étranges venus d’une autre façon de voir.

 

Voici donc mes « Photonoïdes » :

D’un pur point de vue technique, ces créations nécessitent entre 20 et 30 étapes successives et imposent de revenir ajuster la matrice plusieurs fois (sur plusieurs jours) pour obtenir un résultat satisfaisant ; ce qui représente plusieurs heures de travail pour réaliser une « photokinégraphie » de mes Photonoïdes.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le dossier complet (MAJ au 07/08/2017) :

Télécharger “Photonoïdes et photokinégraphie : dossier de présentation” présentation-photonoides-photokinégraphie.pdf – Téléchargé 30 fois – 56 KB

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes un humain Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.