Pourquoi développer et exposer ses photographies ?

Ethymologiquement, le mot PHOTOGRAPHIE vient du grec φωτός (photo) qui signifie « lumière » et γράφω (grapho) qui signifie « écrire ». Jusque là, je n’ai fais qu’enfoncer une porte ouverte me direz-vous… certes !

De nos jours nous écrivons énormément sur ordinateur, ce que je fais moi-même ici, et cela ne pose pas de problème particulier mais cela devient plus gênant lorsqu’il s’agit de photographies.

photographies
Développer et exposer ses photographies

Si l’écriture se fait en général en noir sur fond blanc ou inversement, la photographie est composée d’une multitude de couleurs et de leurs nuances… cela est valable également pour la photographie en noir & blanc qui est composée de pléthores nuances de gris.

 

Des photographies malmenées…

Malheureusement, les écrans d’ordinateur dits « grand public » ne sont pas calibrés correctement ; ce qui donne une vision faussée des photos : couleurs généralement trop saturées, noirs bouchés, blancs cramés, contrastes fades… et j’en passe ! Tout cela dans le but de flatter l’œil… mais le rendu n’est pas fidèle à la réalité.

Passer par un développement sur papier permet de ne pas avoir ces inconvénients à condition de passer par un développement de qualité type Digigraphie® et/ou traitement « à façon » via un écran calibré par sonde spécifique.

Lorsque l’on développe et que l’on expose ses photos on est au moins sûr que tout le monde verra la même chose : les vrais couleurs, les contrastes justes…

Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, l’image est reine, l’image est preuve et il est donc important de pouvoir faire ressortir toute la quintessence de ses photographies en passant par le développant, comme avant ! Et n’oubliez pas que, comme les livres que l’on aime tenir en main, une photo développée vous procurera bien plus d’émotions que son alter ego sur écran.

Ceux qui ont déjà visité une expo photo vous le diront : on en prend plein les mirettes ; rien à voir avec ce que l’on ressent au quotidien via les écrans brillants et plein des reflets de nos smartphones…

Développer ses photos permet un retour aux sources éthymologiques de la photographie : « écrire la lumière » et par extension : « imprimer la lumière ».

A bientôt lors d’une de mes expos photos 😉

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes un humain Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.