Concours photos : comment se faire une banque d’images gratuites ?

Partager :

Les concours de photographies pullulent sur le web et il est bien normal qu’un photographe, quel que soit son niveau, veuille un jour ou l’autre tenter sa chance, juste pour voir, juste pour s’occuper et pourquoi pas… pour gagner.

Hormis les concours photos organisés par des photographes réellement passionnés, les concours photos sont organisés par des institutions (mairies, régions, offices de tourisme…) qui n’ont pas la moindre passion pour la photographie mais dont le seul but est de se constituer une banque d’images gratuites ! Voici comment…

Par besoin de s’amuser, par besoin de se “frotter” aux autres photographes, par besoin de se faire reconnaître, de nombreux photographes participent chaque mois à divers concours photos organisés par des institutions.

Mais derrière cette noble initiative se cache en fait une exploitation (dans tous les sens du termes) des photographies et des photographes participant. Cela transpire très facilement dans le règlement même de ces concours photos grâce à deux petites phrases qui peuvent laisser miroiter monts et merveilles aux photographes :

La première :

Le participant atteste sur l’honneur de sa qualité d’auteur de la ou des photographies qu’il envoie.

Pour ne pas s’attirer d’ennuis lors de  l’exploitation des images… Jusque là, rien de trop grave.

Mais la deuxième phrase du règlement que l’on trouve couramment est :

Par l’acceptation du présent règlement, le participant au concours « XXX » autorise La Région XXX et ses partenaires à utiliser gratuitement ses photos sur tout support de communication (sites web, réseaux sociaux, dépliants, newsletters, …)

 

Et cela est valable y compris pour les perdants.

Perdants ou gagnants, vos photos vont alimenter des banques d’images servant à réaliser des dépliants, des affiches, des banderoles, etc.. sans que vous touchiez le moindre euro !

Concours photos : laissez-vous exploiter pour pas cher

concours photosEt là, je pense que c’est vraiment un “foutage de gueule”.

Plutôt que de payer 5.000 ou 10.000 € (1) un photographe professionnel qui réalisera des clichés de la région, ces institutions préfèrent gratifier le vainqueur du concours d’un appareil photo généralement de faible valeur.

Dans l’exemple (réel) que je viens de pré-citer, la valeur de l’appareil photo est de 300 € (valeur estimative qui plus est ! Comprenez : la valeur de l’appareil sera peut-être, voire probablement, moindre…).

Dotation total des lots : 1.300 €. On est loin du compte !

De plus, quel est l’intérêt d’offrir un appareil photo à un photographe surtout quand la valeur du lot est très probablement inférieur à celui de l’appareil utilisé pour participer au concours ? Bref… on peut toujours l’offrir ou le revendre.

En parcourant le web, j’ai même trouvé cela :

– 1er prix : un repas pour deux en restaurant gastronomique

– 2e prix : un repas pour deux en restaurant gastronomique

– 3e prix : un abonnement d’un an à XXX Hebdo

C’est du lourd ! Notez que le 1er prix et le second gagne exactement la même chose…

Et aucun concours photos n’échappent à cette règle :

1 – Vous bossez pour pas cher voire gratuitement (pour les perdants)

2 – On se protège en vous demandant d’attester que vous êtes bien l’auteur de la photo que l’on va utiliser à outrance, histoire de ne pas avoir d’ennuis (bon, je l’accorde, c’est du bon sens)

Imaginez deux secondes qu’une de vos photos fassent le buzz comme on dit de nos jours… vous l’aurez dans l’os !

Mais alors… faut-il boycotter les concours photos ?

Bien sûr que non !

J’ai moi-même participé à 3 concours :

Le premier : nada !

Le second : 1er prix (et oui 🙂 ) avec cette lévitation (ce n’est pas un collage Photoshop !)

concours photos

Le troisième : 3ème prix mais je l’avoue, ce n’était pas mérité, je n’aurais rien du gagner tellement ma photo était tarte ! Comme quoi les concours…

Soit dit en passant, ce troisième prix m’a fait gagner une virée en mer… je n’ai jamais réussir à contacter le prestataire malgré mes multiples relances… Cela valait bien le coup de gagner ! Une belle occasion ratée de faire des photos en mer… Bref !

Je me permets de parler de ces réussites pour ne pas me faire taxer d’aigri qui a peur de participer aux concours…

Sachez juste que si vous bossez pour la gloire, elle ne viendra pas : une brochure d’office de tourisme en chasse une autre tout comme les posts sur les groupes Facebook… Participez aux concours photos mais sans trop vous faire d’illusions ; même si vous remportez le premier prix, vous serez sitôt oublié… vos motivations doivent être autres.

Désolé d’avoir cassé un mythe !

 

(1) Prises de vue + droit d’auteur suivant le nombre de tirages ou la portée de publication + charges afférentes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes un humain Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!